Actualités (PARAU 'ĀPĪ)

Ia ora na

Teie mai nei te mau parau 'āpī nō te Pū ti'a'aura'a 'e fa'aineinera'a tōro'a i roto i tāna mau ha'ara'a nō te mau rave 'ohipa a te mau 'oire, a te mau 'āmuitahira'a 'e pū 'ohipara'a a te mau 'oire.

Retrouvez ci-après l’actualité du Centre de gestion et de formation dans son action au profit des agents des communes et des établissements publics de coopération intercommunale.

Māuruuru.

 

Papeete le 19 février 2018

 

DISTRIBUTION DES CATALOGUES DE FORMATION ET DES CALENDRIERS CGF

Chaque année, la direction de la formation du Centre de gestion et de formation (CGF) réalise un recensement des besoins de formation auprès de l’ensemble des communes et des groupements intercommunaux afin de constituer son programme de formation pour l’année N+1. Ainsi, pour 2018, près de 450 actions de formations sont proposées pour les différents métiers représentés dans les communes. Elles sont répertoriées dans le catalogue de formation édité tous les ans à cet effet.

Depuis 2012, le CGF, à travers la direction de la formation, assure la diffusion des catalogues de formation dans toutes les collectivités de Polynésie française.

La distribution des 450 catalogues 2018 a débuté jeudi dernier dans les communes de Tahiti et se poursuit cette semaine pour les îles. Un catalogue que vous pourrez également consulter en ligne sur le site www.cgf.pf dans le menu "La formation".

Petite nouveauté pour 2018 : un calendrier CGF est offert aux 4 720 agents communaux et intercommunaux.

© Norwen CHEUNG

© Norwen CHEUNG

 

Papeete le 10 février 2018 

 

RECRUTEMENT D'OPÉRATEUR DE SALLE POUR LE CENTRE DE TRAITEMENT D'APPEL

Épreuves sportives

Outre les formations que met en place le Centre de gestion et de formation (CGF) pour les agents municipaux, il a également pour mission, à travers son service de l’emploi, concours et recrutement, de superviser le recrutement d’agents pour les spécialités « sécurité civile » et « sécurité publique ».

En plus des recrutements effectués en septembre dernier, la commune de Arue a de nouveau soumis au CGF, en fin janvier, une offre d’emploi pour un poste d’opérateur de salle pour son Centre de traitement d’appel (CTA). Une offre concernant particulièrement le recrutement d’un sapeur-pompier professionnel (SPP).

Ce vendredi au stade Pater, le CGF, représenté par le responsable du service Emploi, concours et recrutement, a assisté aux épreuves sportives et physiques des six candidats sélectionnés par la commune, prétendants au poste en tant que SPP. Cinq tests leur étaient imposés tels que le test de natation, les épreuves d’endurance cardio-respiratoire et musculaire ainsi que les épreuves de souplesse, de vitesse et de coordination.

Sur les six candidats seuls deux ont réussi les épreuves sportives. Ils passeront très prochainement un entretien à la mairie de Arue. L’un d’entre eux sera alors nommé sur le poste d’opérateur de salle CTA sous statut SSP.

 

Papeete le 09 février 2018

 

FORMATION DU TRONC COMMUN POUR LA SÉCURITÉ CIVILE

Équipier module confirmation

Après la première session de l’année d’« équipier module confirmation » de la spécialité sécurité civile au bénéfice des sapeurs-pompiers des îles-sous-le-vent, la seconde a débuté lundi avec seize sapeurs-pompiers, volontaires et professionnels, de Tahiti et Moorea-Maiao.

Pour participer à la formation d’équipier module confirmation il est indispensable pour un sapeur-pompier de recevoir les formations de base que sont les gestes de premiers secours (PSE1 – PSE2) et d’équipier module opérationnel. Le stagiaire s’initie alors aux manœuvres à employer en cas d’incendie ou encore lors d’une intervention sur un lieu exposé aux pollutions et/ou aux risques chimiques.

Ainsi, après un an de service en tant qu’équipier opérationnel, un sapeur-pompier peut prétendre à la formation « équipier module confirmation » et doit la réussir afin d’être nommé au grade de sapeur.

Depuis lundi et ce jusqu’à vendredi, les stagiaires ont alterné entre théorie et pratique. Durant cinq jours, ils ont revu les prérequis sur l’organisation des services d’incendie de secours par exemple ou encore sur les notions de préventions et les techniques opérationnelles à adopter.

Mardi, après avoir assimilé connaissances et savoir-être pour les modules « ascenseur » et « utilisation des tronçonneuses », place aux manœuvres.

Retour sur la formation en images :

 

Papeete le 08 février 2018

 

SANTÉ ET SÉCURITÉ / SÉCURITÉ DES AGENTS AU TRAVAIL

Les règles d’hygiène et de sécurité : activités funéraires

Ce jeudi s’est achevée la formation sur les règles d’hygiène et de sécurité à suivre en tant qu’agent en charge des activités funéraires et agent assermenté représentant le maire lors des exhumations.

Durant plus de deux jours, seize agents communaux des îles-du-vent et de Raiatea, fossoyeurs, agents techniques de cimetière ou encore policiers municipaux chargés du contrôle des exhumations ont pris connaissance des différents risques à se prémunir lors d’une inhumation et/ou d’une exhumation. Le contenu de la formation a notamment porté sur la règlementation à suivre pendant les activités funéraires et sur le type d’équipements de protection à détenir. L’objectif est de prévenir tout risque pour la santé en garantissant les bonnes pratiques et les bons gestes.

Des simulations d’une opération d’inhumation et d’exhumation ont également été effectuées au cimetière de l’Uranie. En raison des conditions météorologiques, la mise en situation réelle n’a pu être mise en place.

 

Papeete le 05 février 2018

 

RÉSEAU DES CHEFS DE CORPS DES ÎLES-DU-VENT

Jeudi 1er février s’est tenu le premier réseau de l’année des chefs de corps (CDC) des îles-du-vent auquel le président du CGF, le directeur général des services et la responsable de formation en charge de la sécurité civile étaient invités par le Colonel Masson, directeur de la protection civile.

Organisée mensuellement par la Direction de la protection civile (DPC), ces réunions sont un moment d’échanges privilégiés avec les CDC. Des échanges essentiellement basés sur des questions opérationnelles, sur la gestion des centres d’intervention et de secours mais également sur l’aspect statutaire et sur les formations organisées par le CGF.

Pour cette première réunion de travail qui a eu lieu à la caserne des sapeurs-pompiers de Paea, quatorze CDC de Tahiti et Moorea-Maiao ont répondu présents.

© Commune de Paea

© Commune de Paea

© Commune de Paea

 

Papeete le 01 février 2018

 

FORMATION MIXTE AGENTS ET ELUS COMMUNAUX

Santé et sécurité au travail : obligations et responsabilités de chacun

 

La première formation mixte de l’année organisée par le Centre de gestion et de formation et le Syndicat pour la promotion des communes de Polynésie française (SPCPF) a démarré ce jeudi matin au sein du SPCPF.

 

Mise en place en 2014 et à la demande des agents et des élus, la formation « santé et sécurité au travail : obligations et responsabilités de chacun » permettra aux treize participants de connaitre les différents niveaux de responsabilités et d’obligations auxquelles ils sont soumis mais également de comprendre les enjeux financiers ou juridiques.

 

Cette formation, dispensée sur deux jours, a l’avantage de réunir des agents et des élus issus des communes des Australes, des Tuamotu, des îles-sous-le-vent, de Tahiti et de Moorea-Maiao qui pourront confronter leur vision des enjeux et des moyens à mettre en œuvre pour prévenir les risques d’accidents au travail. Ils seront accompagnés par deux formateurs, un élu et un agent en charge de l’hygiène et de la sécurité au travail ainsi que d’un médecin du travail et de deux agents de la CPS.